Accueil  > Entretiens
 
0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...
Entretiens  trier par date
 
" Les discours sur l’immigration se font en négatif, parce que les aspects positifs sont plus difficiles à comprendre : il ne sont pas spectaculaires, ils ne s’inscrivent pas dans des histoires de violence. Il existe une nouvelle sociabilité des banlieues, très importante, dont on ne parle jamais. " Loin des lieux communs sur l’Islam, les banlieues, les jeunes, Atmane Aggoun nous invite à découvrir comment les complexités de la culture d’origine se mêlent à celles de la culture d’accueil.







Notre santé et, d’une manière générale, notre vie sont influencées par un nombre considérable de déterminants se renforçant mutuellement et corrélés entre eux. A côté des discriminants bien connus parce que "massifs", certains semblent d’apparence anodine, comme le prénom, d’autres sont plus évidents, mais largement sous-estimés, comme l’apparence physique. La plupart sont fortement liés au milieu social d’origine, qu’ils révèlent souvent à l’insu de leurs porteurs.







Obligatoire pour chaque médecin et validée par chaque État, la FMC américaine est néanmoins une création des principales organisations médicales américaines, en premier lieu celle des médecins généralistes. Elle se caractérise par sa diversité et son côté très pragmatique, l’essentiel étant de répondre aux besoins de formation identifiés par les praticiens eux-mêmes. Elle est en théorie indépendante de l’industrie pharmaceutique.







Un certain nombre de métiers liées plus ou moins directement à la santé font partie des services d’aide à la personne. Mais ceux-ci sont nombreux et diversifiés (entretien de la maison, aide scolaire, soutien informatique, etc). Il se pourrait que dans un avenir proche, les différents aspects en soient mutualisés au sein d’enseignes regroupant des professionnels aux compétences variées. Dans cet entretien, Bruno Arbouet explore cette possibilité offerte notamment aux pharmaciens, professionnels de proximité reconnus.







Au départ, un constat : les dépenses de santé vont continuer d’augmenter et plus vite que le PIB. Plutôt que de s’en affliger, Patrick Artus propose de les considérer comme un "gisement de richesses", du fait de leur important potentiel de productivité. Le problème devient alors de trouver un équilibre entre ce qui est assuré par les finances publiques, les mutuelles, les assurances et les particuliers. L’urgence étant de sortir du "bricolage", véritable générateur d’inégalités.







0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 |...
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
 
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être