Accueil  > International > La tentative d’internationalisation de la médecine siddha
 
International
 
 
La tentative d’internationalisation de la médecine siddha
février 2008, par serge cannasse 

Bien qu’elle soit une des trois médecines traditionnelles officielles en Inde, pays pour lequel l’engouement occidental ne se dément pas, la médecine siddha a une faible reconnaissance internationale. S’y opposent la teneur en métaux lourds de ses produits, malgré une réglementation indienne sévère, la concurrence de la médecine ayurvédique, mieux connue,et la dispersion de ses fabricants en petites structures ne disposant pas des ressources nécessaires pour une commercialisation à grande échelle.

Cet article est le second d’un ensemble de 5, rédigés à partir des communications présentées à l’atelier " Les médecines d’Asie aujourd’hui" du 3ème Congrès du Réseau Asie - IMASIE, les 26-27-28 septembre 2007 à Paris. Un résumé des communications est disponible sur la lettre du CRECSS (Centre de recherches culture santé société) de décembre 2007 (numéro 10). Je remercie le réseau Asie de m’avoir communiqué le texte intégral de ces communications.

Autres articles :
- Médecines traditionnelles asiatiques, marché occidental, développement local : introduction
- Médecine traditionnelle chinoise : la science comme argument commercial
- Médecine tibétaine : le développement en faveur de l’élite
- Yoga : un succès international

" Le siddha est la médecine traditionnelle utilisée par les tamouls résidant en Inde, dans les Etats limitrophes du Tamil Nadu et dans certains pays où celle-ci est accessible (Sri Lanka, Singapore, Malaisie)." Elle est reconnue par le gouvernement indien comme un des trois systèmes médicaux indiens, avec l’ayurveda et l’unani.

Difficultés des petites structures à respecter les réglementations

" Les médicaments siddha, à l’image de ceux de l’ayurvéda, se composent d’ingrédients végétaux, organiques et minéraux, (...) mais utilisent davantage les métaux et les complexes métalliques. Ce point est important à souligner car ces dernières années, les médicaments issus de médecines traditionnelles, dont l’ayurveda, font régulièrement l’objet d’alertes sanitaires de la part des pays occidentaux pour leur teneur élevée en métaux lourds. Ainsi, les risques inhérents aux métaux peuvent constituer un véritable obstacle pour l’exportation des médicaments siddha."

Cet obstacle est bien entendu lié à la réglementation sanitaire des pays d’exportation, mais aussi à ce qui est recherché dans les médecines traditionnelles : l’inocüité. C’est pourquoi le gouvernement indien a mis en place des règles strictes visant à protéger le consommateur (indien) et à " sensibiliser les fabricants sur les risques encourus. Avec comme inconvénient de " pénaliser les nombreuses manufactures de petites tailles qui n’ont pas les moyens financiers pour respecter toutes les normes et en obtenir le certificat."

Les fabricants continuent de fabriquer des produits contenant des métaux lourds pour le marché indien, quoique " de plus en plus de praticiens traditionnels sélectionnent les formulations combinant uniquement des plantes, voire très exceptionnellement quelques minéraux." En revanche, " ils sont exclus de la gamme destinée à l’exportation vers les pays occidentaux." Il existe quand même " un sérieux problème " pour les gouvernements " qui ne peuvent ni les contrôler, ni les réglementer. Les cas d’intoxication par des médecines achetées directement dans le pays de production sont loin d’être négligeables."

Exportation : internet et tradipraticiens surtout

L’exportation est promue par l’internet et par la prescription directe des médecins traditionnels aux étrangers ("suitcase export"). La plupart de ceux-ci sont des Tamouls, vivant en particulier dans les pays du Golfe et dans les pays occidentaux. Les étrangers d’origine non indienne sont plus familiarisés avec la médecine ayurvédique et consultent rarement un médecin siddha (cittavaittiyar). Ils le font en général en raison d’une " maladie invalidante qu’ils n’ont pas réussi à contrôler par la biomédecine et par l’ayuveda."

Les ashrams sont aussi " un bon moyen de faire connaître la médecine siddha hors du Tamil Nadu lorsqu’ils sont développés par des figures charismatiques." Enfin, quelques manufactures envoient " des agents commerciaux prospecter les marchés extérieurs et s’informer de la législation, " en présentant les produits comme suppléments alimentaires ou nutraceutiques, ou diététiques, cosmétiques ou phytothérapiques. Mais pour cela, il faut respecter les normes indiennes, voire les normes ISO.

En définitive, la plupart des manufactures ne sont pas assez modernes pour pouvoir exporter. " Aussi, " l’association TASUDMA (Tamilnadu Ayurveda Siddha and Unani Drugs Manufacturers Association) envisage avec l’aide financière de Chennai Pharma Industrial Infrastructure Upgraduation Company (CPIIUC), de mettre à disposition des praticiens membres de l’association, un laboratoire de contrôle de qualité, qui leur éviterait de faire le lourd investissement rendu obligatoire par le texte (réglementaire), " ainsi qu’un centre d’informations.

D’après la communication de Brigitte Sebastia : " Une thérapie en voie de passer les frontières. L’avenir de la médecine siddha." 3ème Congrès du Réseau Asie - IMASIE. septembre 2007, Paris.




     
Mots clés liés à cet article
  Inde médecines traditionnelles médecines alternatives
     
Envoyer un commentaire Imprimer cet article
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• Polar antitabac à Bruxelles...
• En Allemagne, la circoncision est un délit...
• USA : Les Républicains sont en train de perdre l’électorat féminin sur la question de l’avortement....
• La difficile réforme du système de santé américain...
• Faut il sauver le soldat OMS ?...
• Dépistage du cancer de la prostate : polémique américaine...
• Chasse aux coûts : la chirurgie dans la dernière année de vie...
• La crise économique affecte la santé des Grecs...
• Sida : situation préoccupante en Asie-Pacifique...
• Inquiétudes américaines sur les dispositifs médicaux...
• Pour payer les factures d’hôpital : le troc...
• Pourquoi beaucoup d’Américains s’opposent-ils à la réforme de leur système de santé ?...
• " À la crise cardiaque ", un nouveau type de restau du cœur !...
• Contraception : le président philippin menacé d’excommunication !...
• Un programme américain pour remplacer les fours domestiques...
• L’obésité continue de progresser aux États-Unis...
• Plus d’un milliard de personnes souffrent de la faim...
• Réforme du système de santé américain : pas d’assurance « publique », mais une aide pour l’acquisition d’une assurance privée ?...
• Disparités socioéconomiques et croissance démographique : l’absence de liens...
• Le transfert mondialisé de l’amour maternel...
• Système de santé américain : pas si mauvais que ça ?...
• Réforme du système de santé américain : un test grandeur nature...
• Mortalité chez les jeunes : une calamité extraordinairement mal répartie dans le monde...
• L’Afrique, le sida, le préservatif et, inévitablement, le Pape...
• États-Unis : les patrons, futurs acteurs de prévention ?...
• Publier des études inventées, c’est possible...
• Au Japon, trouver un service d’urgence est devenu une question vitale...
• Chine : obésité en forte hausse...
• Accroissement des inégalités et de la pauvreté dans 3 pays de l’OCDE sur 4...
• Une proposition de loi américaine contre les conflits d’intérêts...
• Évaluation des pratiques professionnelles en Arabie saoudite : le fouet...
• Inde : interdiction du tabac dans TOUS les lieux publics...
• L’amiante ? internationalement, c’est pas dangereux...
• Plus de Japonais en l’an 3000 ?...
• Mortalité liée au travail : au niveau mondial, comme le SIDA...
• Le business indien des mères porteuses...
• Les acides gras trans bannis des restaurants californiens...
• Crise mondiale des ressources humaines en santé ...
• Les inondations à l’origine de risques majeurs pour la santé en Afrique de l’Ouest...
• Inde : des essais cliniques juteux et dangereux...
• L’image du sida commence à changer en Afrique...
• Patients tuberculeux contagieux et résistants aux antibiotiques : les enfermer ?...
• Un projet américain de visiteurs médicaux indépendants de l’industrie pharmaceutique...
• Les seniors américains ont une vie sexuelle !...
• Inde : dans les années 2010, le tabac tuera un million de personnes par an ...
• Sida en Afrique : un changement de la stratégie de santé publique...
• Évaluer votre médecin ?...
• Recul de la mortalité infantile dans le monde...
• Amélioration de la survie des cancers en Europe...
• La Fondation Gates bouscule le paysage des maladies tropicales...
• L’émigration des infirmières philippines en Occident...
• Unitaid : bilan mitigé ...
• Inde : privilégier le confort thérapeutique ou l’accès aux médicaments ?...
• La Belgique veut attirer des patients (clients) étrangers...
• Japon : hémophile, porteur du VIH et sénateur ...
• Exploitation minière intensive et saturnisme en Chine...
• Trop de médecins des pays pauvres immigrent dans les pays riches...
• Santé dans le monde : l’eau et la pollution intérieure d’abord...
• Un échec de Sanofi Aventis aux Etats-Unis...
• La pollution en Chine...
• En Belgique, les Flamands accusent les francophones du trou de la Sécu...
• Le marché des faux médicaments en pleine expansion...
• La réforme de Medicare...
• Vices et vertus du système de santé américain...
• Les Allemands sont les plus gros Européens...
• Un programme britannique pour les adolescentes enceintes...
• Clinton obtient une baisse des prix de médicaments antisida pour le Sud...
• L’OMS publie la liste des essais cliniques dans le monde...
• Un bilan de santé des années Blair...
• La vente d’organes, un phénomène qui se mondialise...
• L’Allemagne adopte un plan d’urgence contre l’excès de poids ...
• Le Brésil décide de ne pas respecter le brevet d’un antirétroviral...
 
 
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être