Accueil  > Société > Les faux prophètes de l’autisme
 
Société
 
 
Les faux prophètes de l’autisme
octobre 2008, par Michel Favre 

Incompétence scientifique, médecine dangereuse et quête d’un traitement. C’est le titre du livre de Paul A Offit, Professeur de Pédiatrie à l’Université de Pennsylvanie aux USA. Michel Fabre, de l’association Pro Aid Autisme, nous en propose une lecture édifiante : comment la science peut être manipulée à des fins mercantiles ou fanatiques au détriment de la santé des enfants.

En 1998, un chercheur londonien, Andrew Wakefield, gastroentérologue au London’s Royal Free Hospital fut le premier à affirmer que le vaccin combiné rougeole, oreillons, rubéole connu sous l’abréviation anglaise MMR ou française ROR provoquait l’autisme chez les enfants. Il soutenait l’hypothèse qu’une infection virale persistante pouvait provoquer des troubles digestifs et modifier la perméabilité intestinale et favoriser le passage dans le sang de toxines susceptibles de provoquer des lésions neuronales. Quelques années auparavant, ce même chercheur avait annoncé que la maladie de Crohn, une maladie chronique inflammatoire de l’intestin, était causée par le virus de la rougeole. Néanmoins 5 ans plus tard, il admettait qu’il s’était trompé. Depuis lors, il a été démontré que ce médecin britannique était à la solde d’avocats visant à intenter une action en nom collectif (class action) contre les fabricants de vaccins.

Après la mise en cause du vaccin ROR dans l’autisme, une poignée de parents déclarèrent que les conservateurs au mercure contenus dans plusieurs vaccins étaient responsables de cette maladie. Ils ont conclu que si le mercure causait l’autisme, alors son élimination dans l’organisme des enfants devait traiter ce trouble. En conséquence plusieurs thérapies alternatives et non scientifiquement testées sont apparues sur le marché.

Les enfants atteints d’autisme ont été soumis à de rigoureux régimes comme les régimes sans caséine ni gluten, des saunas à haute température, des bains d’argile magnétique. On leur a fait ingérer des enzymes, du charbon actif et diverses combinaisons de vitamines, minéraux et acides. Pire on leur a fait subir des traitements (chélation) destinés à éliminer le mercure qui ont conduit à la mort d’un enfant. Au lieu d’améliorer l’état des enfants, ces thérapies peuvent faire du mal aux plus vulnérables d’entre eux, particulièrement les personnes autistes. De plus, elles sapent des campagnes de vaccination qui ont sauvé des millions de vies.

Cet été, trois articles scientifiques sont parus pour contredire ces affirmations et traitements (1). Le premier paru dans la célèbre revue Nature (volume 453, p259, 2008) mentionnait la suspension pour des raisons d’éthique de l’essai clinique prévu aux Etats Unis portant sur l’intoxication éventuelle dans l’autisme par le mercure et les programmes de détoxification par chélation. En effet, l’essai mettait en jeu des enfants, comportait des risques et n’offrait pas de bénéfices démontrables pour les participants. Le deuxième paru dans la revue Arch. Dis. Child. (vol 93, p745-750, 2008) démontrait l’absence de peptides opioïdes dérivés du gluten ou de la caséine chez des personnes autistes. Ainsi contrairement aux idées reçues, ces travaux ne justifient pas la mise en place d’un régime contraignant. Le troisième paru dans la revue PLoS one (volume 3, p e3140, 2008) rapportait l’absence de relation entre autisme et vaccination ROR.

Dans son livre, Paul A. Offit, un expert national en vaccination, met à l’épreuve ces faux prophètes des temps modernes qui ont monumentalement trompé le public et laissé libre cours à l’opportunisme des avocats, journalistes, personnalités et hommes politiques qui les soutiennent. Paul Offit raconte l’histoire de la recherche sur l’autisme et l’exploitation de cette condition tragique par des avocats et des fanatiques. Il examine les manipulations des médias et des tribunaux en matière de science, enquête sur les raisons pour lesquelles la société est sensible à l’incompétence scientifique et aux thérapies dangereuses mises en avant par bien des activistes anti-vaccination.

(1) Un résumé de ces articles est publié sur les site de l’association Pro Aid Autisme et le site de l’Association Française de Gestion de Services et Etablissements pour personnes autistes .

Paul A Offit. 2008. Autism’s false prophets. Bad science, risky medicine, and the search for a cure. Columbia University Press.
Paul A Offit est Chef des Maladies Infectieuses et Directeur du Centre de Vaccination à l’Hôpital pour Enfants de Philadelphie. Il est également Professeur de Vaccinologie à l’Institut Maurice Hilleman et Professeur de Pédiatrie à l’Ecole de Médecine de l’Université de Pennsylvanie (USA).




     
Mots clés liés à cet article
  recherche et essais cliniques autisme
     
Imprimer cet article

2 Messages de forum

  • Les faux prophètes de l’autisme

    10 novembre 2008 09:59

    Mais où sont les parents qui peuvent témoigner de la ruéssite de ces régimes et autres commpléments ???

    Je suis une maman absolument convaincue du bienfait des enzymes car mon fils s’est absolument transformé dans la semaine où il a commençé. Depuis, tous ses traits autistiques ont disparu, et les progrès ont fusé de semaines en semaines.

    Heureusement que j’ai essayé cette voie alternative car la médecine traditionnelle ne veut rien entendre, je me sens seule mais gagnante et désolée pour ces familles qui n’ont pas ma chance.

    • Bonjour, je suis la maman d’un petit garçon de 5 ans qui a un retard psycho-moteur. En moyenne section, il ne suivait pas, ne savait pas dessiner, son langage était très difficilement compréhensible pour les personnes qui ne le cotoyaient pas au quotidien. Nous avons fait le test urinaire qui a révélé de grande quantité de peptides issues du gluten et de la caseine dans ses urines, et nous avons commencé le régime sans gluten ni caséine il y a un an. Je ne peux bien sûr pas affirmer que ses progrès considérables depuis sont dus à ce régime (il a rattrapé bcp de son retard), j’ai juste de fortes présomptions, mais je sais que malgré le septicisme du neuropédiatre qui le suit, nous continuons de crainte qu’il rechute si nous arrêtons. Ce serait bien que le monde médical et la recherche publique de ce pays se penche sur la question et engage des travaux sur le sujet (intoxication aux métaux lourds, lien avec les retards psychomoteurs, effets du régime sans gluten sans caseîne etc...), plutôt que de nier ou de simplement dire que rien n’est prouvé. Et sur les forums, on rencontre beaucoup de parents qui sont contents du régime. Rien que cela devrait faire se poser des questions au monde médical conventionnel.
 
     
   
  Humeurs
Entretiens
Déterminants de santé
Problèmes de santé
Organisation des soins
Professionnels de santé
Economie de la santé
International
Transversales
Société
Chantiers
Images
Portail
Initiatives
Bonheurs du jour
   
   
Proposer un article
S'inscrire à la newsletter
Mots clés
Emploi
Liens
Contact
 
• Avec les travailleurs du métro, il y a un siècle...
• Devenir parents après 50 ans...
• Les avatars de la liberté sexuelle en Occident...
• Des familles à deux mamans...
• La religion dans l’espace public...
• Le scandale de la dioxine en Allemagne...
• Texto pour bébé...
• Les campagnes de promotion de la santé sont-elles efficaces ?...
• Deux figures contemporaines du martyre : l’obèse et le couple sexué...
• Forums patients : des effets indésirables à type de marketing...
• Du bon usage de l’internet : travaux pratiques avec le blog Novovision à propos de l’avortement...
• Souvenirs, souvenirs : le manifeste du web indépendant...
• Financement du système de santé : les Français prêts à mettre davantage de leur poche ?...
• Accueil des jeunes enfants en milieu rural : développer une offre innovante...
• Analyses anglo-saxonnes : socialement incorrectes ?...
• Trois minutes de bonheur...
• Activités ménagères et activités rémunérées : une proposition de politique fiscale pour rétablir l’équilibre...
• Les technosciences ne peuvent pas continuer à échapper à la démocratie...
• Policer l’internet de santé...
• Les parents et le mode de garde de leurs enfants...
• Quelques recettes pour bien fausser les débats...
• Promotion de la santé : des repères pour agir...
• L’économie sociale : une mise au point de l’INSEE...
• La certification HON est elle utile ? oui...
• Recul spectaculaire de la mortalité des adultes européens dans la deuxième moitié du 20ème siècle...
• Des ghettos en France ?...
• Comment a évolué la protection sociale en France...
• Services à domicile : plutôt pour les catégories aisées...
• Connaissez vous le montant du seuil de pauvreté ?...
• Google, meilleur que l’InVS ?...
• Médecine 2035...
• Les schémas de carrière sont masculins...
• Un bébé médicament...
• Difficile de parler de son cancer...
• Les Français et la dépendance...
• De plus en plus de pères prennent leur congé paternité...
• La pauvreté, c’est pas la santé...
• Les quatre P de la médecine du futur...
• Bienvenue dans le meilleur des médicaments possibles, le votre !...
• Une bio-éthique internationale est elle possible ?...
• Contraception papale et masturbation médicale...
• Parenté instituée et parenté choisie : les figures parentales en France de 1930 à 1960...
• L’agenda du calendrier social...
• Les croyances à propos du cancer : la faute à l’environnement, pas à moi...
• Les Français et la Sécu : deux études de la DREES...
• Désormais, le foetus mort-né peut être inscrit sur le livret de famille...
• L’âme et le corps au Moyen-Âge...
• Génération Y...
• "Folles" et malignes...
• Déclaration commune sur la représentativité syndicale : péripétie ou événement majeur ?...
• Une histoire de l’UIMM...
• Surfer n’est pas jouer : l’internet comme outil de formation...
• La maternité pénalise la carrière des femmes...
• Des embryons hybrides " homme-animal "...
• Un sondage sur les opinions des Français à l’égard de leur système de soins...
• L’influence des souffrances psychiques sur les opinions et les attitudes...
• Services à la personne : des résultats en demi-teinte...
• Renouvellement des membres du CCNE...
• Pierre Méneton, lanceur d’alerte, acquitté !...
• Définition de l’accouchement : une précision du CNOGF...
• Un système de santé perçu comme de plus en plus inégalitaire...
• Tâches ménagères : Français ! encore un effort pour être révolutionnaires...
• Restes humains dans les collections occidentales : les conserver ou les rendre ?...
• Le CCNE (Comité consultatif national d’éthique) menacé ?...
• Qui va sur les sites santé ?...
• Chargée de com associatif : kézako ?...
• Perception de l’état de santé en fonction de la catégorie sociale...
• Dépistage génétique de l’intoxication au benzène : explosif ?...
• ADN et immigration : un oui de principe, un non en pratique...
• Tests génétiques en accès libre...
• Pas d’Etats généraux de la bioéthique ?...
• Les Européens et la santé...
• Evaluation des sites internets médicaux grand public : difficile...
• ActUp contre Abbott...
• Choisir le pays d’Europe où se faire soigner ?...
• La santé plutôt que l’argent...
• Un portail internet européen sur les addictions...
• Jusqu’où peut-on breveter le vivant ?...
• Paul Fabra et le bonheur du journalisme...
• Un avis du CCNE : biométrie et droits de l’homme...
• Le système judiciaire malade de ses psys...
• Appel pour une adaptation du droit de séjour pour raisons de santé...
• Une étude sur la citoyenneté urbaine...
• Les bébés américains et la télé...
 
 
 
 
Wikio - Top des blogs - Santé et bien être